Transformer un véhicule société en 5 places

Transformer un véhicule société en 5 places

L’achat d’un véhicule de société pour les particuliers est accompagné d’un bon nombre d’interrogations. Dans cet article, nous allons recensons les différentes étapes nécessaires à la transformation de ce type de véhicule par ordre chronologique.

Première étape : S’assurer que le véhicule choisi peut être transformé

Méfiez-vous, certains constructeurs ne permettent pas l’ajout de banquette arrière dans leurs véhicules. Nous vous conseillons de faire réaliser cette opération chez un concessionnaire de la marque ou directement chez un garagiste agréé. Cependant, certains constructeurs obligent l’intervention de leur réseau pour effectuer ces modifications (groupe Volkswagen, PSA…)

Deuxième étape : Obtenir le kit et le faire monter

Une fois la vérification de modification possible, les choses sérieuses commencent.

En effet, se fournir les pièces adaptées n’est pas choses aisée, surtout pour le portemonnaie. La solution à privilégier est l’approvisionnement auprès d’une casse auto, vous y trouverez les prix les plus compétitifs. Malheureusement, pour certains véhicules, ces pièces ont disparu. Dans ces cas, optez pour un « kit spécialisé » disponible chez un carrossier, un distributeur ou plus simplement chez un concessionnaire.

Pour l’ajout de 3 places supplémentaires, comptez une moyenne de 1 000 €. Cette somme prend en compte le coût du kit, le cout de la main d’œuvre et enfin, le certificat de conformité (ce dernier s’obtient en moins d’un mois).

Troisième étape : Passage obligatoire par le contrôle technique

Comme pour tout véhicule modifié, un nouveau passage par le contrôle technique s’impose, l’occasion de vérifier que le travail a été effectué dans les règles de l’art et qu’aucun risque ne se manifestera sur la route. Une preuve de ce CT sera nécessairement exigée pour la prochaine étape.

Contrôle technique en cours

Quatrième étape : Passage obligatoire au service des mines

Toute modification notable d’un véhicule remettant en cause son premier passage aux mines (« la réception ») doit faire l’objet d’une nouvelle « réception ». Cette étape consiste à fournir auprès du service qui en est chargé, les procès-verbaux d’essais d’un laboratoire reconnu.

Si l’immatriculation du véhicule est effectuée en Ile de France, il conviendra de s’adresser à la DRIEE, pour le reste de la France, auprès de la DIRECCTE.

Dernière étape : Effectuez les modifications auprès de son assureur

Dernière étape et non pas des moindres, il s’agit de tenir informé votre assureur des modifications effectuées, il se réservera ainsi le droit de résilier le contrat ou bien d’en modifier le montant de sa prime d’assurance.

Attention !

Après l’ajout de places dans votre voiture, vous disposez d’un mois pour modifier votre certificat d’immatriculation. Pour se faire, adressez simplement une demande de carte grise auprès de votre préfecture ou bien en ligne tout simplement.

En cas de contrôle, et sans modifications effectuées, vous risquez une amende mais également une immobilisation du véhicule.

Pour découvrir notre gamme de véhicules sociétés, rendez-vous sur notre site internet : https://vpauto.fr/