Vente du 8 Décembre – Lorient

Vente du 8 Décembre – Lorient

La vente du lundi 8 Décembre a mis en avant plus de 350 véhicules. Sous un chapiteau bien rempli, Maitre Guignard en maître de cérémonie, a animé une vente riche en sensations pour les nombreux enchérisseurs présents !

Parmi les lots proposés, notre expert avait sélectionné les véhicules suivants :

Volvo C70 coupé cabriolet 2.0 D3 150ch AutoGear.Summum, phase 2 de 2011 avec 53 400 km au compteur 

Arrivée sur le marché en 2005, la Volvo C70 est certainement l’un des coupé-cabriolet les plus élégants du marché. Afin de limiter l’usure du temps, elle a subi un restylage en avril 2010 (bouclier avant redessiné). Pour l’occasion l’offre des moteurs s’est restreinte et s’est vue limitée à 3 moteurs “premium” cinq cylindres : un essence de 230cv et deux diesels de respectivement 150 et 177 chevaux. Les finitions pour leur part restent égales aux habitudes de la marque, avec 4 niveaux distincts tous plus élégants et équipés les uns que les autres.

c70

Notre C70 est une phase 2 de 2011.Ses lignes affinées cachent un intérieur raffiné et un moteur 2.0 litres de 150cv, réputé pour sa souplesse et sa sonorité spécifique. Son couple conséquent de 350 Nm à 1500tr/min est associé à la boîte automatique 6 rapports à commandes séquentielles nommée Geartronic. Sa finition Summum propose du confort haut de gamme: cuir, GPS couleur, aide au parking avant et arrière sans oublier les phares bixénon directionnels avec correcteur dynamique de portée (permet d’adapter le faisceau aux conditions de route et de trafic).Chez Volvo vous trouverez à la fois le confort et la sécurité.

Le saviez-vous ?

La C70 est un coupé-cabriolet dérivé  des S40/V50 et du coupé C30, mais équipé d’un toit rétractable. Cette particularité a été remise sur le devant de la scène par le  carrossier français Heuliez avec la fameuse Peugeot 206 CC dont il fournissait les toits. Bon nombre de constructeurs, dont Volvo, ont suivi le mouvement compte tenu de la demande et du succès commercial. Cette tendance semble aujourd’hui s’estomper puisque des cabriolets à capote en toile font de nouveau leur retour parmi les nouveautés. Avec La 206 cc,Peugeot a d’ailleurs repris l’idée du toit rétractable lancé en 1935 sur la Peugeot 402 Eclipse produite à seulement 580 exemplaires. L’histoire est donc un éternel recommencement !

VENDUE : 17.500 €

Voir la video de la vente 

 

Lexus IS 300h 2.5i 177ch Luxe de 2013

Lexus est la marque premium du groupe Toyota. Initialement partie à la conquête de l’Amérique du Nord, elle s’est rapidement invitée sur notre vieux continent. L’IS est la concurrente des Audi A4, BMW série 3 et autres Mercedes Classe C sur le marché du milieu de gamme. Avec une longueur de 4.67 mètres, l’IS se veut aussi routière compacte que véhicule statutaire. Bien évidemment comme tous les modèles de la marque, Lexus a pioché dans la banque d’organes du groupe pour proposer au catalogue une version très fiable et pertinente en hybride essence.

Lexus IS

Justement notre IS du jour est cette version nommée 300h. Monté sur des modèles Toyota hors d’Europe, son moteur est un 4 cylindres 2.5 litres de 177cv associé à un groupe électrique de 143cv (puissance cumulée de 220cv). La gestion électronique des deux moteurs est toujours aussi efficace, avec un agrément réel d’utilisation, même si l’abaissement des consommations reste le résultat final tant attendu. Preuve en est l’homologation en cycle mixte de l’IS 300h n’est que de 4.3 litres contre 8.7 litres pour la version V6 de 207cv ! Sa boîte à variateur se joue de la subtile combinaison des deux moteurs et la conduite reste zen dans un confort premium conforme à l’image de la marque. La finition Luxe de notre 300h parle d’elle-même : climatisation bizone, GPS couleur, cuir, sièges électriques chauffant sans oublier les jantes aluminium 17 pouces.

Le saviez-vous ?

Toyota est le principal acteur de la solution hybride/essence dans le monde. En Europe nous ne voyons d’ailleurs qu’une partie des modèles existants. De la citadine au SUV 4×4, le système très fiable est clairement le plus approprié en milieu urbain et péri-urbain. Après PSA, il y a quelques années, les constructeurs européens se lancent vraiment aujourd’hui dans l’aventure, conscients qu’ils ont déjà pris du retard. L’avenir s’inscrira en effet dans l’hybride à commencer par les 4×4 ou les Monospaces, cela afin de répondre à l’abaissement des moyennes d’émissions de C02 exigée par la réglementation.

VENDUE : 33.300 €

 

Partner II Tole 1.6HDi 90ch 120 L1 PkAC avec 42 600km au compteur

Le Peugeot Partner, fourgonnette vedette de la marque au lion, est le cousin germain du Citroën Berlingo dont il partage le châssis mais aussi la mécanique. Très agréable à l’usage, le Partner est aussi très fonctionnel. Disponible en deux longueurs, il propose des volumes de chargement de 3.3 ou 3.7 m3 avec un accès arrière ou latéral très aisé. Motorisé par le bien connu 1.6HDi, ce moteur est disponible en version 75 et 90cv lui permettant de répondre aux besoins des différents corps de métiers.

Partner

Notre Partner est ici dans sa version la plus puissante de 90cv. Son couple de 215Nm et sa boîte 5 vitesses n’ont aucun mal à déplacer le fourgon même chargé. Il est également équipé d’un attelage, ce qui peut s’avérer très utile au quotidien. Sa finition dite pack cd clim permet un transport de 3 occupants dans un bon confort puisque air conditionné, radio cd et pack électrique sont proposés de série. Très pratique, très maniable, le Peugeot Partner est vraiment un allié professionnel !

Le saviez-vous ?

Actuellement le Partner est toujours disponible au catalogue, notamment avec une motorisation plus puissante, comme sur la version tourisme (en 1.6HDi de 115cv). Associé à la finition pack cd clim, un GPS couleur intégré est même proposé. Et pour ceux qui sont plus soucieux de l’environnement, on trouve le modèle 1.6e-HDi90 : accolé à la dernière évolution de la boîte robotisée à 6 rapports ETG6, le moteur et sa pollution sont ici optimisés.

Vendu : 8.700 €