Nos 10 astuces pour prolonger la durée de vie de son véhicule

Nos 10 astuces pour prolonger la durée de vie de son véhicule

Que vous soyez déjà propriétaire ou que vous ayez l’intention d’acheter une voiture, vous demandez surement comment prolonger la durée de sa voiture pour la maintenir dans le meilleur état le plus longtemps possible. En effet les voitures ont une durée de vie limitée. Malgré les progrès technologiques, la plupart des modèles, y compris récents, dépassent rarement la barre des 300 000 km. Pourtant, il existe quelques astuces simples qui permettent de prolonger considérablement la durée de vie de votre véhicule.

Dans cet article, nous vous partageons 10 astuces à connaitre absolument pour maintenir sa voiture en bon état et faire des économies.

Sommaire :

  1. Entretenez votre véhicule à temps
  2. Optimisez votre conduite
  3. Gardez vos pneus gonflés
  4. Vérifiez régulièrement les niveaux
  5. Evitez les trajets courts
  6. Garez-vous en sécurité
  7. Nettoyez fréquemment votre véhicule
  8. Surveillez tout bruit suspect
  9. Inspectez régulièrement sous le capot
  10. Soyez prudents

1- Entretenez votre véhicule à temps

Cela peut paraître évident, mais c’est le conseil n°1 que nous pouvons vous donner si vous souhaitez prolonger la durée de vie de votre véhicule. Les constructeurs préconisent des entretiens réguliers en fonction de l’âge ou du kilométrage du modèle : tenez-vous à jour de ces recommandations.

Le type d’entretien et l’intervalle diffèrent en fonction des modèles et il convient donc de consulter le carnet d’entretien du constructeur pour connaitre la date de la prochaine intervention. Sur les voitures modernes, c’est encore plus simple puisqu’un message s’affiche sur le tableau de bord à l’approche de la date butoir. En prenant l’habitude d’être à jour sur les vidanges et les changements de filtres, vous prolongerez  la durée de vie. De plus, votre garagiste pourra vous faire remarquer s’il constate un défaut anormal lorsque vous lui confiez votre voiture pour son entretien.

Entretenez votre véhicule à temps

2- Optimisez votre conduite

Conseil n°2 et pas des moindres : optimisez votre conduite pour préserver la mécanique de votre auto. Beaucoup de choses à dire dans cette partie bien que la plupart des recommandations relèvent du bon sens. Tout d’abord, assurez-vous de laisser au moteur le temps de chauffer avant de démarrer, évitez également de sursolliciter le moteur tant que l’huile est en train de chauffer, cela permettra de consommer moins de carburant et de préserver le moteur.

Conduisez de manière saine : la vitesse est l’ennemi de la durée de vie. D’une part car cela augmente considérablement le risque d’accident, et d’autre part car votre moteur n’apprécie pas être sollicité à un trop grand nombre de tours / minutes. De plus, les freinages trop brusques entrainent une usure prématurée des plaquettes et sont susceptibles d’abimer divers aspects mécaniques de votre voiture.

Enfin, sollicitez le moins possible votre embrayage et votre boîte de vitesse. Sans s’en rendre compte, nous sollicitons énormément ces éléments dans des cas où cela pourrait être évité. Gardez donc une conduite constante en évitant les changements de vitesses répétés. Au feu rouge, débrayez et mettez-vous au point mort : les disques s’usent lorsqu’ils sont sollicités. Il est donc contre-indiqué de garder la pédale d’embrayage enfoncée à l’arrêt.

Optimisez votre conduite

3- Gardez vos pneus gonflés

Seul point de contact de la voiture avec le sol, les pneus sont trop souvent négligés malgré leur rôle crucial. Soyez vigilant à toujours garder vos pneus gonflés de manière adéquate : si vous êtes chargés, il faudra gonfler les pneus légèrement plus que si vous roulez à vide. Idéalement, la pression est à vérifier tous les deux ou trois pleins. Quelques indices peuvent vous alerter sur une pression trop basse des pneus : bruits suspects, voiture qui tire à droite ou à gauche, surconsommation… Par la même occasion, vérifiez que le témoin d’usure n’est pas encore atteint et que vos pneus sont en bon état.

Gardez vos pneus gonflés

4- Vérifiez régulièrement les niveaux

Ce n’est pas parce qu’on suit scrupuleusement l’entretien préconisé par le constructeur qu’on ne peut pas jeter un oeil à ces niveaux de temps en temps. Quand vous en avez l’occasion, vérifiez vos niveaux : huile, liquide de frein, antigel, direction assistée, liquide de frein. Si un de ces niveaux est anormalement bas, il faut vérifier qu’il n’y a pas de fuite sous le châssis. Si c’est le cas, consultez rapidement un garagiste. Un problème bénin qui peut-être réparé facilement peut se transformer en une panne couteuse s’il n’est pas réglé à temps.

Vérifiez régulièrement les niveaux

5- Evitez les trajets courts

Dans la mesure du possible, faites en sortes de limiter les trajets courts. L’usure et la pollution viennent en grande partie des premières minutes de trajets. Faites en sortes de grouper vos courses et de privilégier les heures creuses pour éviter les bouchons. Votre embrayage et votre moteur vous en seront reconnaissants.

évitez les trajets courts

6- Garez vous en sécurité

Par sécurité, nous entendons à la fois être à l’abri du vandalisme mais aussi des éléments extérieurs d’usure prématurée tels que le soleil ou la grêle. Si vous en avez l’opportunité, stockez votre voiture dans un garage quand vous ne l’utilisez pas : il tiendra votre voiture à l’abri des intempéries et permettra au moteur de chauffer plus rapidement au démarrage, et donc de prolonger sa durée de vie.

Garez vous en sécurité

7- Nettoyez fréquemment votre véhicule

Au-delà de l’aspect esthétique, le nettoyage de votre voiture permet d’éviter une usure prématurée de la carrosserie à l’extérieur et limiter le vieillissement des matériaux à l’intérieur. Le sel, la boue et la pollution peuvent être à l’origine de corrosion au niveau du châssis, en prenant soin de le débarrasser de ces agressions extérieures, vous économisez des réparations pouvant être couteuses à l’avenir.

Nettoyez fréquemment votre véhicule

8- Surveillez tout bruit suspect

Lorsque vous conduisez, soyez attentifs à tout bruit suspect : vibrations, roulements, grincements, claquages… Pas besoin d’être un expert pour remarquer un bruit anormal. Si vous constatez un bruit suspect, n’attendez pas avant de le faire vérifier. L’usure d’une seule pièce peut abimer le reste de la mécanique si elle n’est pas traitée à temps.

Surveillez tout bruit suspect

9- Inspectez régulièrement sous le capot

Une autre bonne habitude à prendre pour prolonger la durée de vie de sa voiture est d’inspecter régulièrement son moteur. Au-delà des niveaux, un coup d’oeil rapide permet de s’apercevoir d’une fuite de liquide autour du moteur, d’un câble mal fixé ou encore d’une courroie abimée. Si vous ne l’avez pas encore fait, tentez de mémoriser l’emplacement et le rôle des différentes pièces pour déterminer plus facilement l’origine en cas de panne. Si vous constatez que quelque chose a bougé sous le capot entre deux vérifications, c’est qu’il y a un problème.

Inspectez régulièrement sous le capot

10- Soyez prudents

On fini sur un conseil d’ordre très général, mais néanmoins indispensable : maitrisez votre conduite. Une grande partie des problèmes mécaniques sont causés par des accidents de la route. Chaque accrochage évité prolonge la durée de vie de votre véhicule. Gardez donc un oeil attentif sur la route lorsque vous prenez le volant pour éviter de vous mettre en danger. De plus, vous cumulerez du bonus auprès de votre assurance en évitant les accidents, un moyen facile d’économiser de l’argent sur ses frais auto.

Soyez prudents

 

En respectant ces conseils, vous prolongerez considérablement la durée de vie de votre véhicule et réaliserez de précieuses économies.

Vous serez peut-être même en mesure de battre le record de ce break Mercedes que nous avons vendu aux enchères, voire même de dépasser le million de kilomètres au compteur !

break mercedes kilométrage

452 226 km pour ce break Mercedes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *