Comment entretenir ses pneus ?

Comment entretenir ses pneus ?

L’entretien des pneus, une chose à laquelle on ne pense pas toujours mais qui reste très importante pour rester en sécurité dans son véhicule ! Nous allons voir ensemble comment les entretenir.

Voici la liste des éléments à ne pas négliger concernant les pneus :

1/ Contrôler le niveau d’usure de ses pneus :témoin d'usre des pneus

Vérifier le niveau d’usure de ses pneus permet de s’assurer d’une bonne adhérence à la route.

Pour trouver le témoin d’usure de votre pneu, cherchez le sigle TWI ou encore le logo de la marque de votre pneu.

Sachez que l’adhérence joue sur la consommation de carburant et sur le confort au volant (sentiment de sécurité notamment).

Pour vérifier l’usure de ses pneus il faut s’aider du témoin d’usure qui se situe dans les rainures.

La limite légale d’usure de ce témoin est de 1.6 mm : en dessous de cette mesure vous risquez une amende si vous êtes contrôlé. Mais c’est surtout votre sécurité qui est mise en jeu. C’est pourquoi il est conseillé de remplacer votre pneu avant d’arriver à ce niveau limite car il a déjà perdu en adhérence. A noter que certaines marques proposent un témoin d’usure intermédiaire indiquant que le pneu n’est plus aussi performant sur terrain mouillé.

Vous pouvez également vérifier le niveau d’usure de vos pneus à l’aide d’une jauge de profondeur disponible en centre automobile : c’est une technique rapide, efficace et peu coûteuse.

2/ Vérifier la pression

Autre élément important, la pression des pneus (nous en avons déjà parlé dans un autre article “Entretenir son véhicule, les immanquables“).

Il est intéressant de vérifier la pression une fois par mois. Lorsque vous le faites, il faut être vigilant  à ce que cela soit fait à froid, c’est-à-dire que le véhicule roule depuis moins de 2 heures ou sur très peu de kilomètres (3-5 km). Si  votre pneu est chaud il faudra ajouter 0.3 bar à la pression indiquée dans l’ouverture de la portière conducteur.

La pression est un point à ne pas négliger car un pneu sous-gonflé entraîne une usure prématurée ainsi qu’une perte d’adhérence. Il faut aussi penser à vérifier la pression de la roue de secours et penser à lui ajouter 0.2 bar à la pression recommandée.

A savoir : un sur-gonflage à aussi un impact sur l’efficacité de votre pneu.

3/ Surveiller l’équilibrage

Un bon équilibrage permet de répartir la masse uniformément autour de l’axe de rotation. Le centre de gravité doit se trouver parfaitement au centre de cet axe.

L’équilibrage est à vérifier dès que l’on change un pneu. Cela évite une usure trop prématurée de la bande de roulement et des vibrations supplémentaires.

Un pneu avec un mauvais équilibrage peut aussi entraîner une usure des suspensions et de la direction. Afin de vous prévenir de tout risque, faites vérifier l’équilibrage de vos pneus tous les 20 000 km.

Notez également qu’après un choc, votre confort de conduite n’est plus le même car l’équilibrage peut être touché.

4/ Le parallélismeentretenir ses penus-parallelisme

Pour votre sécurité pensez aussi à faire vérifier votre parallélisme car cela joue sur votre tenue de route. Il est vivement conseillé de le faire vérifier par un professionnel car parfois on ne s’en rend pas compte du défaut (notamment lorsqu’on percute un trottoir ou un autre obstacle).

Ce point influe comme les autres sur les consommations, l’usure des pneus et la tenue de route. Il est préférable de vérifier l’alignement des roues tout les 25 000 km, ainsi qu’après tout accrochage.

Petites astuces supplémentaires

  • Permuter les pneus

Pour augmenter leur durée de vie, vous pouvez permuter vos pneus afin que l’usure soit égale. Vous pouvez réaliser cette opération une fois par an ou encore tous les 10 000 km.

  • Vérifiez l’état des valves

Pensez également à vérifier les valves de vos pneus qui, avec le temps perdent en efficacité . Il est vrai que c’est un élément que l’on a tendance à négliger (la valve permet de bien garder l’air dans le pneu et donc de garder la pression recommandée, comme sur un vélo).

  • Le stockage des pneus

Le stockage des pneus est aussi une astuce pour garder des pneus efficaces. Notamment lorsque l’on passe des pneus été aux pneus d’hiver (par exemple dans les régions froides en hiver). L’idéal est de les stocker dans un lieu sec, tempéré et aéré. Ce lieu doit également être à l’abri du soleil et des intempéries. Il est conseillé de suspendre les pneus avec jantes. Quant aux pneus sans jantes, gardez les debout et tournez les toutes les 4 semaines.

Maintenant que vous savez tout ça, bonne route !

entretenir ses pneus-stockage

ACTU : Les grands fabricants de pneus se posent actuellement la question de savoir s’il ne faudrait pas réduire la limite légale en ce qui concerne le témoin d’usure et passer celui-ci de 1.6mm à 3mm. Cependant, Michelin s’oppose à ce “lobbying” disant qu’il assimile cette idée à de l’obsolescence programmée. Position qu’il explique par le fait que rien ne prouve, pour le moment, que le remplacement prématuré des pneus diminue le nombre d’accident. Pour plus de détail sur le positionnement du fabricant vous pouvez télécharger son étude.