Comprendre le contrôle technique

Comprendre le contrôle technique

Comprendre le contrôle technique

Dans cet article nous allons rapidement revenir sur les principes du contrôle technique et ses obligations (découvrir notre premier article concernant le CT). Nous allons ensuite voir quelles sont les altérations les plus courantes que l’on retrouve dans un procès-verbal et surtout, leur signification !

Avant même de commencer cet article, nous voulons insister sur le fait que trop d’automobilistes ont encore tendance à délaisser leur véhicule et à n’effectuer les révisions ou réparations que lorsque la date du contrôle technique est arrivée. Attention : Soyez vigilant et préoccupez-vous de l’état de votre  voiture, il en va de la sécurité de tous !Contrôle technique altération

Avant de découvrir le tableau indiquant la signification des altérations les plus courantes, faisons un petit rappel des principes du contrôle technique et de l’éventuelle contre-visite.

  • Le 1er contrôle technique doit être réalisé dans les 6 mois avant le 4ème anniversaire du véhicule (de sa mise en circulation).
  • Ensuite, les véhicules de tourisme d’occasion doivent passer le contrôle technique tous les deux ans et les véhicules utilitaires chaque année.
  • Si vous souhaitez vendre votre véhicule de plus de 4 ans, vous devez présenter un contrôle technique de 6 mois maximum.
  • Les altérations sont les défauts des points de contrôle technique soumis à la contre visite. Si le contrôleur mentionne une altération soumise à une contre visite, vous devez réaliser les réparations sur ce point sous 2 mois après votre premier contrôle. Vous représenterez alors votre véhicule à la contre-visite (moyennant 10-15€ ou gratuitement, selon les centres).
  • Si vous devez vous rendre à une contre visite, ne tardez pas trop, vous n’aurez pas de délai supplémentaire. Faites les réparations nécessaires dans les 2 mois sous peine de devoir repasser une nouvelle visite technique complète et obligatoire.
  • Les défauts soumis à une contre-visite concernent souvent les pneus, le freinage, l’éclairage, le niveau de pollution…

Certaines altérations reviennent plus fréquemment que d’autres. Nous sommes d’accord, certaines de celles-ci ne sont pas très explicites, c’est pourquoi nous allons vous indiquer ce qu’elles signifient et vous donner une fourchette de coûts qu’elles engendrent (le prix est indicatif, les tarifs varient en fonction du véhicule). Certaines altérations ne sont pas à prendre à la légère tandis que d’autres ne sont pas alarmantes.

Afin de s’y retrouver les altérations sont divisées en 10 catégories.fonctions contrôle technqiue

  1. Identification du véhicule
  2. Freinage
  3. Direction
  4. Visibilité
  5. Éclairage et signalisation
  6. Liaison au sol
  7. Structure et carrosserie
  8. Équipements
  9. Organes mécaniques
  10. Pollution, niveau sonore

Que signifient les altérations soumises à la contre visite les plus courantes sur le procès-verbal de votre contrôle technique ?

1- Identification du véhicule

  • 01111 PLAQUE D’IMMATRICULATION :

Détérioration de la plaque et/ou de sa fixation : Altération de la plaque (corrosion, déformation, pliure) ou desserrage/rupture d’un élément de fixation. Nécessite très peu de frais voire aucun.

  • 02122 PLAQUE CONSTRUCTEUR :

Non concordance avec le(s) document(s) d’identification : Divergence entre le numéro d’immatriculation du véhicule et celui mentionné sur le document identifiant le véhicule. Souvent dû à une mauvaise visibilité, ou une mauvaise saisie informatique en préfecture.

2- Freinage

  • 14412 PLAQUETTE DE FREIN :

Détérioration importante : Absence de garniture sur la plaquette (frottement acier contre acier..) ou absence d’un ou des élément(s) de fixation. A faire remplacer (entre 70 et 150€ pose comprise). Durée de vie : 30 000km.

  • 12412 FLEXIBLE DE FREIN :

Détérioration importante : Usure ou craquelure due à un frottement laissant apparaitre la toile. Lorsque le flexibles est hors d’usage, il devient impossible de freiner, car la pression du liquide n’arrive plus aux freins. A remplacer moyennant 40€ les 2 flexible + 30€ de main d’œuvre + 35€ pour la purge du circuit de freinage.

  • 14112 DISQUE DE FREIN :

Détérioration importante : Disque craquelé, cassé, fissuré ou rupture d’au moins un des éléments de fixation. A faire remplacer (entre 150 et 230€ pose comprise). Durée de vie : 60 000km.

  • 11212 FREIN DE STATIONNEMENT :

Efficacité globale insuffisante : Efficacité strictement inférieure au seuil réglementaire (immobilisation non assurée sur une rampe à 18% ou au démarrage frein à main)

3- Direction

  • 22611 ROTULE, ARTICULATION DE DIRECTION :

Jeu excessif et/ou détérioration importante : Déformation ou désolidarisation d’une partie de la rotule ou de l’articulation, possible corrosion perforante au point d’ancrage d’une articulation. Nécessite le changement d’une (des) rotule(s) + parallélisme à réaliser (entre 70 et 120€ pose comprise + 50€ de parallélisme)

  • 22511 BIELLETTE, TIMONERIE DE DIRECTION :

Détérioration importante : Fissure, cassure d’une biellette ou corrosion perforante de celle-ci. A remplacer moyennant un coût de 50-60€ pose comprise.

4- Visibilité

  • 31112 PARE-BRISE :

Fissure et/ou visibilité insuffisante : Fissure supérieure à un cercle de 300mm de diamètre (peu importe où se trouve la zone et la profondeur).

  • 32121 RÉTROVISEUR :

Mauvais état et/ou anomalie de fixation : Rétroviseur (glace et/ou support) instable dû à une mauvaise fixation rendant son utilisation impossible, ou cassure.

5- Éclairage et signalisation

  • 41112 FEU DE CROISEMENT :

Réglage trop haut et/ou faisceau non-conforme : Faisceau lumineux au-dessus du repère, mauvais positionnement. Simple réglage qui ne nécessite pas forcément de frais.

  • 41111 FEU DE CROISEMENT :

Réglage trop bas : Réglage à réaliser afin de mettre à hauteur les feux de croisement car risque de mauvaise visibilité. Non soumis à une contre visite.

  • 43421 FEU STOP :

Anomalie de fonctionnement : Insuffisance d’éclairage, fonctionnement intermittent ou non fonctionnement d’un des feux. 99% des pannes de feux sont dues à une ampoule hors d’usage. Vérifier que l’ampoule est bien vissée et si oui, là changer (25 à 50€ par feu pose comprise).

  • 43121 FEU DE POSITION :

Anomalie de fonctionnement : Insuffisance d’éclairage, fonctionnement intermittent ou non fonctionnement d’un des feux. 99% des pannes des feux sont dues à une ampoule hors d’usage. Vérifier que l’ampoule est bien vissée et si oui, là changer (25 à 50€ par feu pose compris).

6- Liaison au sol

  • 5.2.4.1.2. DEMI TRAIN AV (y compris ancrage) :

Jeu important ou anormal rotule et/ou articulation : Usure d’une (des) rotule(s) ou débattement excessif/insuffisant de l’articulation. Il est possible que le silentbloc de triangle (bloc élastique en caoutchouc pour absorber les vibrations et les bruits en deux pièces) soit coupé, arraché ou absent. Pour le savoir, direction le garage ! Pour le changement des rotules il vous faudra également refaire le parallélisme (35€ pour une rotule sans compter la main d’œuvre + 60€ de parallélisme). Il ne s’agit pas d’une réparation très couteuse mais elle est à faire au plus vite.

  • 5.2.5.1.2. DEMI TRAIN AR (y compris ancrage) :

Jeu important ou anormal rotule et/ou articulation : Cf ci-dessus, altération 5.2.4.1.2.

  • 5.3.2.1.1. PNEUMATIQUE :

Déformation ou coupure profonde : Entaille ou craquelure sur le flanc du pneu ou la bande de roulement. Réparation très fréquente. Nécessité de changer la paire de pneus (tarifs différents en fonction de la taille de ceux-ci). Voici à titre indicatif le prix moyen unitaire d’un pneu : pour une citadine 50 à 120€, pour une compacte 100 à 200€, pour une berline 100 à 250€, pour un monospace et 4×4 à partir de 150€. Durée de vie : 30 000km en moyenne.

  • 5.3.2.1.4. PNEUMATIQUE :

Usure importante et/ou différence importante d’usure sur l’essieu : Rainure(s) apparente(s) ou usure prononcée du pneu. Réparation très fréquente. Nécessité de changer la paire de pneus (tarifs différents en fonction de la taille de ceux-ci)

  • 5.3.2.2.2. PNEUMATIQUE :

Dimensions inadaptées –> Montage inadapté aux données constructeurs ou dimensions des pneus différentes sur un même essieu. Nécessité de changer le ou les pneu(s) qui ne concorde(nt) pas.

  1. Structure et carrosserie

Cette catégorie concerne les points suivant : Les portes, le coffre, le capot, les ailes, le hayon, les pare-chocs, les barres anti-encastrement, la tôle du véhicule et autres éléments de la carrosserie. Sans oublier les organes du châssis, le plancher et les éléments porteurs du véhicule. Généralement visibles il s’agit de points rarement soumis à une contre-visite.

Ce qui est généralement prohibés :

  • Absence d’une (des) pièce(s) de la carrosserie du véhicule (porte, coffre…)
  • Ouverture impossible ou intempestive
  • Partie saillante d’une pièce d’un véhicule (porte, coffre…)
  • Structure du châssis détériorée (choc…)

Ces points de contrôle font partie des éléments les plus importants pour la sécurité du véhicule. Demandez conseil à un carrossier ou rendez vous dans une casse, ces professionnels sauront vous guider.

  1. Équipements
  • 71211 CEINTURE :

Détérioration importante et/ou anomalie de fixation : Ceinture coupée, effilochée, allongée, nouée ou recousue… La moindre détérioration entraine l’obligation de changer la ceinture de sécurité (une ceinture coûte 50€ en moyenne).

  • 71221 CEINTURE :

Mauvais fonctionnement : Impossibilité d’enrouler correctement la ceinture, absence de blocage.

  • 7.2.1.1.1 AVERTISSEUR SONORE :

Non fonctionnement : Son trop faible ou non réglementaire. Démonter et remonter le système sonore puis vérifier. Il faudra acheter un nouveau klaxon (10 à 20€)  si cela ne fonctionne toujours pas mieux.

  1. Organes mécaniques
  • 8.1.1.2.1. : MOTEUR :

Défaut d’étanchéité : Non soumis à la contre-visite. Pas d’inquiétude à avoir, il s’agit généralement d’un suintement d’huile sur le moteur.

  • 8.3.2.3.1. CANALISATION D’ÉCHAPPEMENT :

Fuite importante : Fuite entrainant un défaut d’étanchéité et/ou une émission de bruit anormale. A reboucher si possible (mastic d’échappement à 5-10€) ou changer la pièce (Comptez 70-100€ pose comprise).

  • 8.3.3.2.1. SILENCIEUX D’ÉCHAPPEMENT :

Mauvaise fixation : Absence ou desserrage/rupture d’au moins un des éléments de fixation. Il faut sans aucun doute changer la pièce entrainant la mauvaise fixation (très peu couteux).

  • 8.3.3.3.1. SILENCIEUX D’ÉCHAPPEMENT :

Fuite importante : Il ne permet plus de réduire le bruit des gaz d’échappement. Il peut être dessoudé, perforé, rouillé rendant la consommation plus élevée et produire un bruit désagréable. Comptez 70 à 120€, main d’œuvre comprise. Durée de vie moyenne : 80 000km.

 

  1. Pollution niveau sonore 
  • 9.1.1.1.1 TENEUR EN CO ET VALEUR DU LAMBDA DES GAZ D’ÉCHAPPEMENT :

Teneur en CO excessive : La valeur de la teneur en CO est supérieure aux seuils réglementaires (test réalisé par une machine). Plusieurs raisons possibles. Changement du filtre à air (10€), décrassage ou changement du catalyseur (300€). Il faudra vous renseigner auprès d’un garagiste (mais attention aux arnaques).

  • 91112 TENEUR EN CO ET VALEUR DU LAMBDA DES GAZ D’ÉCHAPPEMENT :

Valeur du lambda excessive ou insuffisante : Plusieurs possibilités (vérifier l’état de sa sonde lambda, le catalyseur, l’encrassage du moteur au niveau des bougies, des faisceaux, des bobines, des filtres, des injecteurs…)

  • 9.1.1.2.1 TENEUR EN CO ET VALEUR DU LAMBDA DES GAZ D’ÉCHAPPEMENT :

Contrôle impossible : Un bruit du moteur anormal, de fortes émissions de fumée d’échappement, un ralenti instable.

  • 9.1.2.2.2 OPACITÉ DES FUMÉES D’ÉCHAPPEMENT :

Contrôle impossible (Niveau d’huile incorrect) : Le niveau d’huile n’est pas correct (inférieur ou supérieur au repère)

 

Pour éviter une contre-visite, voici quelques points que vous pouvez contrôler par vous même :

  • Vérifier l’état des essuie-glacesContrôle technique altération
  • Remplacer les ampoules défectueuses (route, croisement, position avant et arrière, clignotants, feux de détresse, feux stop, éclairage de plaque arrière) et klaxon
  • Remplacer le pare-brise si celui-ci possède une fêlure de plus de 30cm
  • Vérifier l’état et la pression des pneumatiques (déchirure, hernie ou si la bande de roulement est inférieure à 1,6mm)
  • Vérifier l’état des rétroviseurs
  • Vérifier le bon fonctionnement des ceintures de sécurité
  • Vérifier/réparer le ou les impact(s) de carrosserie (tôle froissé également)
  • Contrôler le système de freinage (plaquettes, disques, niveau du liquide de frein)
  • Vérifier l’étanchéité et la fixation de votre pot d’échappement
  • Vérifier l’état des plaques d’immatriculation
  • Vérifier la présence de bruits anormaux
  • Vérifier votre niveau d’huile et si votre batterie est bien fixée.

En conclusion, que vous soyez acheteur ou vendeur d’un véhicule, ne négligez pas le contrôle technique. Apporter du soin à son auto c’est lui assurer une meilleure valeur de revente et c’est surtout un gage de sécurité pour ses passagers.

 

Article rédigé par W. Le Corre à l’aide de F. Bourdiaux et C. Le Nadant.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer