Quelle huile moteur choisir pour son véhicule ?

Quelle huile moteur choisir pour son véhicule ?

Au cas où vous en douteriez : non il n’est pas possible de mettre n’importe quelle huile dans son moteur.

Rangez donc cette bouteille d’huile de tournesol et lisez attentivement cet article, la survie de votre moteur en dépend !

Tout d’abord rappelons que l’utilité de l’huile dans un véhicule est de lubrifier le moteur. L’huile permet à la fois de fluidifier les pièces pour en limiter l’usure ainsi que de participer au refroidissement du moteur. C’est un liquide indispensable au bon fonctionnement de la voiture et il convient donc de toujours garder un oeil vigileant sur sa qualité et sa quantité.

Huile moteur : les caractéristiques.

Pas toujours facile de s’y retrouver entre les différents types d’huile tant les références sont nombreuses et parfois complexes. C’est pour cela que chaque huile est accompagnée d’une association de chiffres et d’une lettre. Exemples : “5w30”, “10w40”.

Pour décoder cette information, on vous livre la méthode :

Le premier nombre fait référence à la fluidité (ou viscosité) de l’huile à froid.

Le second nombre fait référence à la fluidité (ou viscosité) de l’huile à chaud.

La lettre intermédiaire est systématiquement un W et fait tout simplement référence au mot anglais “Winter”, un bon moyen mémotechnique pour se rappeler que la première partie de la référence concerne la fluidité à froid.

Plus le premier nombre est faible, plus l’huile sera visqueuse et pourra être amorcée à froid par le moteur. Un indice de 0W pourra par exemple démarrer par -30°C, un indice 15W par -15°C.

Plus de deuxième nombre est élevé, plus le film d’huile sera épais à chaud. Cela va permettre d’amliorer la protection et l’étanchéité. Si ce deuxième nombre est bas, l’huile sera au contraire plus fluide ce qui va permettre de réduire les frottements et économiser du carburant. Une huile plus fluide permettra de réduire le temps nécessaire pour chauffer le moteur.

Huile moteur : le choix.

Maintenant que vous savez décoder les caractéristiques de l’huile moteur, il va falloir choisir la bonne !

La solution la plus simple reste d’utiliser l’huile préconisée sur le livret constructeur ou encore de chercher sur internet son modèle pour savoir quelle huile utiliser.

Si vous êtes du genre curieux, voici le détail des huiles et de leurs utilisation :

  • Huiles 100 % synthétiques : 5w30 et 5w40

Recomandées pour les moteurs récents, les huiles 5w30 et 5w40 sont des huiles dites “100% synthétiques”. Pour les véhicules équipés d’un filtre à particule, le choix de la 5w30 est obligatoire. Pour les autres, ont choisira ce type d’huile si le moteur est fortement solicité (conduite sportive, redémarrages fréquents). Ce type d’huile est particulièrement fluide à froid et facilite un démarrage rapide, ainsi que des vidanges plus espacées : tous les 25000 km pour un diesel et 15000 km pour une essence.

  • Huile semi-synthétique : 10w40

L’huile semi-synthétique offre une très bonne lubrification du moteur pour un des meilleurs rapport qualité/prix. Elle est utilisée pour les véhicules effectuant des trajets mixtes dans le cadre d’une conduite normale. En revanche la vidange doit se faire tous les 10 000 km environ.

  • Huile minérale : 15w40

L’huile minérale est principalement utilisée sur les véhicules âgés de plus de 12 ans et chez les diesel dépourvus de turbo. Cette huile minérale est plus épaisse que la moyenne, ce qui aura pour avantage de limiter la consommation d’huile sur les vieux véhicules. En revanche il est conseillé d’effectuer plus régulièrement la vidange avec ce type d’huile afin de conserver une bonne lubrification du moteur.

Huile moteur : les marques.

Sans même rentrer dans les détails, gardez en tête que la qualité d’une huile est question de prix.

Certaines marques seront plus chères que d’autres, mais proposerons une huile de meilleure qualité. Comment justifier une telle différence de qualité ? Par l’ajout d’additifs permettant de modifier les propriétés de l’huile pour la rendre plus performante.

Le choix de la marque est subjectif et se fera selon chaque conducteur. Pour quelqu’un qui possède une vieille voiture ayant une forte consommation d’huile, pas besoin d’acheter la plus chère : le premier prix fera l’affaire. En revanche un conducteur de voiture sportive haut de gamme voudra sans doute la meilleure qualité d’huile pour son modèle. Question de point de vue !

En résumé :

Il existe différents types d’huile et de marques dont le choix dépend principalement du véhicule mais aussi du style de conduite.

Voici trois solutions simples pour choisir son huile moteur sans se tromper :

  • Consulter le manuel d’utilisation du véhicule, et utiliser le type d’huile reccommandée
  • Effectuer une recherche sur internet pour son véhicule, et sélectionner l’huile conseillée
  • Demander conseil à un professionnel