Essence, diesel, électrique: que choisir en 2020 ?

Essence, diesel, électrique: que choisir en 2020 ?

L’expression « avoir l’embarras du choix » n’a jamais autant pris sens que dans le cas du choix d’une nouvelle voiture ! Essence, diesel, électrique, hybride, les constructeurs ne manquent pas d’imagination pour proposer sur le marché des véhicules toujours plus performants, économiques et écologiques ! Cependant, comment savoir ce qui est mieux selon notre besoin ? C’est la question du jour !

 

I Principe de fonctionnement des moteurs essence, diesel et électrique

Avant de déterminer quel type de moteur est adapté à vos besoins, penchons nous d’abord sur leurs fonctionnements :

Le moteur à essence pour commencer : il fonctionne grâce à l’énergie produite par l’explosion d’un mélange air-essence. Dans l’automobile, sauf sur de très rares exceptions, le moteur fonctionne sur 4 cycles : l’admission, ou le mélange air-essence s’effectue dans la chambre de combustion. Vient ensuite la compression: le piston vient alors compresser le mélange air-carburant avec une force d’environ 30 bars. Le mélange ainsi compressé atteint la bougie qui créera une étincelle, produisant une explosion qui propulsera le piston vers le bas. La fumée, reste de cette combustion, sera alors évacuée par la soupape d’échappement. Ce cycle de 4 temps se produit indéfiniment pour que le moteur fonctionne.

Le moteur diesel fonctionne sur le même principe. C’est également un moteur à explosion fonctionnant sur 4 cycles. La grande différence avec le moteur à essence, est que le moteur diesel est plus lourd à cause de sa conception, et n’a pas besoin de bougies d’allumages pour la combustion du mélange air-carburant.

Enfin, pour les moteurs électriques utilisés dans l’automobile, il en existe 2 types : le premier, le moteur asynchrone, fonctionne grâce à un stator alimenté générant un champ-magnétique qui agira sur le rotor. Le moteur synchrone lui, plus efficace, reprend ce principe, à la différence que cette fois, le rotor prend la forme d’un électro-aimant. Pour résumer, le moteur synchrone est plus efficace et n’a pas les pertes liées au glissement du moteur asynchrone.

 

II Points forts et points faibles des différents types de moteur

Maintenant que nous savons comment fonctionnent nos moteurs, venons-en à ce qui nous intéresse : leurs avantages et inconvénients !

Le moteur à essence est plus simple et donc moins onéreux à entretenir qu’un moteur diesel. Cependant, sa plage de régime étant plus haute, et le carburant étant légèrement plus cher que le diesel, il est moins conseillé pour les gros rouleurs… Aujourd’hui, la plupart des moteurs à essence peuvent toutefois être convertis à l’éthanol, avec un prix au litre très en dessous du prix des autres carburants. Attention cependant, ce carburant peut nécessiter l’installation d’un boitier Flex-Fuell.

Le moteur diesel, lui, a été très plébiscité, notamment pendant les années 1990 à 2010, pour sa sobriété et son économie d’utilisation. Attention cependant car, si oui, le moteur diesel a tendance à consommer moins que le moteur essence, et que le prix à la pompe est plus avantageux que les carburants sans plomb, la complexité des moteurs diesel en font des moteurs plus onéreux à l’entretien.

Le moteur électrique, marginal avant les années 2000 voir 2010, existe pourtant dans l’automobile depuis la fin du XIXème siècle ! Du fait du peu de pièces en mouvement que contiennent ces moteurs, ceux-ci sont fiables, silencieux et économiques. Le coût du plein d’électricité, dépassant rarement les 10€, joue également en faveur de la voiture électrique. Attention cependant à leur autonomie et leurs temps de recharge : bien que les constructeurs se surpassent d’année en année pour résoudre le problème, l’autonomie devient un problème à cause du manque de bornes de charge en France.

Notez qu’enfin beaucoup de constructeurs comme Toyota, Peugeot et Lexus font le choix d’associer un moteur à essence et un moteur électrique. Cette combinaison permet une motorisation fiable, et économique. Généralement, le moteur électrique fonctionne comme une aide et assiste le moteur, lui permettant alors une forte réduction de carburant. Mais sur beaucoup de modèles, les hybrides rechargeables, le moteur électrique peut fonctionner indépendamment du moteur à essence sur une longue distance. Attention cependant, comme son nom l’indique, les hybrides rechargeables doivent être… rechargées !

 

III Comparaison

Aujourd’hui, acheter une voiture dépend de plusieurs critères : le budget et l’utilisation. Ainsi, vous comprendrez qu’on ne peut conseiller de la même façon quelqu’un qui a un budget de 3000€ et quelqu’un qui en a un de 30 000.

Généralement, un bon véhicule électrique s’échange autours d’un minimum de 6000€. Pour ce prix, vous atteindrez des Renault Zoé, Peugeot Ion, Citroën C-Zéro et Smart Fortwo électrique (2nde génération). Ces véhicules affichent une autonomie correcte de 150 à 200km et conviendront donc parfaitement à un usage urbain et semi-urbain. Vous pourrez trouver des véhicules électriques à partir de 1500€ cependant, attention, ce sont généralement des véhicules électriques de première génération, affichant une autonomie inférieure à 100km et pouvant être difficiles à entretenir en garage. Au niveau des véhicules hybrides, il vous faudra miser sur une solide enveloppe de 9000€ si les gros kilométrages vous effraient. Ainsi, vous accèderez aux Toyota Yaris Hybrides et aux plus anciennes Toyota Prius, Honda Insight et CR-Z. Côté françaises, les 3008, 508 et plus rarement, DS5 hybrides pourront elles aussi s’offrir à vous.

Les véhicules essence et diesel se trouvent eux, à tous les prix. Constituant la très grande majorité du parc automobile, vous trouverez sans souci des valeurs sûres à partir de 2000€. Toutefois, attention à privilégier un véhicule fiable et entretenu.

 

Pour conclure :

A tarifs équivalents, la voiture électrique est beaucoup plus économique que ses homologues essence et diesel. Le plein d’une voiture électrique dépasse, je le rappelle, rarement les 10€, pour une autonomie de 150 à 200km pour les premiers prix. Les coûts d’entretien d’une voiture électrique sont également moins onéreux : pas de vidange, pas d’embrayage, pas de filtre à air et encore moins de courroie de distribution. Cependant, rouler en électrique, c’est avoir la contrainte de l’autonomie limitée et de la recharge, celle-ci durant généralement plusieurs heures.

Le moteur diesel, lui, affiche une consommation moindre et une durée de vie généralement supérieure aux moteurs essence. De plus, le diesel est moins cher que les carburants sans plomb. Cependant, attention, choisissez bien votre moteur diesel car, en cas de panne, les réparations peuvent être coûteuses.

Enfin, le moteur essence, bien que plus cher à l’usage que les moteurs diesel et électrique, est plus économique à l’entretien que le moteur diesel. On a tendance à dire que le moteur diesel est plus avantageux que le moteur essence à partir de 20000km/an, cependant, les moteurs essence d’aujourd’hui sont tout aussi économiques que les moteurs diesel. De plus, l’écart à la pompe entre le diesel et les sans-plomb à tendance à diminuer. Notez enfin que les moteurs à essence peuvent, grâce à un boitier flex-fuell, tourner à l’E85, un carburant dérivé de l’éthanol et plus économique que le diesel.

Vous l’aurez donc compris, la réponse à la problématique de la motorisation dépendra de vous : quel budget, quelle utilisation. Si vous disposez d’une enveloppe de moins de 3000€, privilégiez un modèle essence ou diesel généraliste et entretenu. Si cependant vous prévoyez un budget plus large, optez pour ce qui sera le plus adapté à vos besoins : un gros rouleur se tournera plutôt vers un véhicule essence, diesel, quand le citadin se posera la question de passer à l’électrique. N’oublions pas non plus les véhicules hybrides, offrant un très bon rapport économie / autonomie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *